Juno Beach

Accueil

Les plages

A l‘est de Gold, la 3ème D.I. canadienne appuyée par la 2ème Brigade blindée a pour mission de débarquer entre St Aubin et l‘embouchure de la Seulles pour ensuite aller occuper l‘aérodrome de Carpiquet et les hauteurs de la ville de Caen. Le moral des 15000 Canadiens est au plus haut car ils vont enfin pouvoir venger leurs compatriotes morts lors du raid sur Dieppe. Mais, à cause du mauvais temps l‘heure du débarquement est retardée. La marée montante recouvre alors les défenses de plage qui sont minées. De ce fait, la première vague d‘assaut subit beaucoup de pertes.

La 7ème brigade, qui aborde les deux rives de la Seulles, est accueillie par des tirs violents. Malgré les lourdes pertes qui leur sont infligées, les hommes avancent vers le Sud à travers les champs de mines et les marécages en direction de Tracy-sur-Mer. Face à Courceulles, l‘escadron B du First Hussart se jette à l‘assaut des défenses allemandes. Les chars prennent à partie les points de résistance les plus importants. Un quart d‘heure plus tard, les deux compagnies du Régine Rifle investissent Courceulles. Face à Bernières les deux compagnies de Queen‘s Own Rifle parcourent la plage qui ressemble à un vrai champ de bûches tant les obstacles y sont nombreux. La compagnie A arrive à franchir la digue et entre dans le village. De son côté, la compagnie B est clouée au sol par le blockhaus de la Casine. Un Churchill Crocodile vient alors le réduire au silence.

Le soir, la 3ème D.I. canadienne s‘est avancée de huit kilomètres, a fait la jonction avec les Britanniques débarqués à Gold mais pas avec ceux qui ont débarqué à Sword et l‘aérodrome de Carpiquet est encore hors d‘atteinte.

           
Pause Play
Casemates sur la plage de Juno (Courseulles sur Mer)
Emplacement pour cloche d‘observation (Courseulles sur Mer)
Casemates sur la plage de Juno (Courseulles sur Mer)
Casemates sur la plage de Juno (Courseulles sur Mer)

Plan du site - Retourner en haut de la page - Contact