Les pathfinders (les éclaireurs)

Accueil

Les opérations aéroportées

6 juin 1944
Le 5 juin 1944. Quelques minutes avant le décollage, les équipes d‘éclaireurs (pathfinders de la 22e Cie Indépendante) règlent leurs montres. L‘aventure commence.

Les pathfinders sont des parachutistes volontaires pour une mission spécifique : baliser les zones de largage des parachutistes. Ils effectuent un entraînement spécial en Angleterre entre décembre 1943 et mai 1944 : une formation poussée sur toutes les techniques de transmission (système Gee, Scr-717, Rebecca/Eureka dite Beacon).

Ils sont également entraînés au balisage des zones de saut, de nuit comme de jour, en utilisant des balises lumineuses, des panneaux fluorescents et des grenades fumigènes orange. Tous les éclaireurs sont polyvalents et peuvent changer de tâches au dernier moment sur le terrain.

Trois groupes d‘éclaireurs ou pathfinders doivent baliser la zone de largage appelée DZ N à l‘aide de signaux radio et lumineux. Ils ont une heure et demie pour effectuer leur mission avant l‘arrivée du 508ème régiment. Seules deux lampes Halifane sont allumées sur sept initialement prévues. Elles doivent former un « T » ; la base du « T » donne la direction du saut. La barre transversale indique la ligne limite du saut. Le Beacon doit envoyer ses signaux radio continus 30 minutes avant l‘arrivée de la première vague d‘avions.

La balise Eureka fut actionnée vers 1 h 56. Une seule Beacon seulement envoie le signal 20 mm avant l‘arrivée de la première vague. Seul l‘avion leader de chaque vague est équipé pour recevoir les signaux. 20 avions larguent leurs parachutistes.

Eclaireurs du 508ème régiment devant le Dakota nº16 justes avant leur embarquement pour la Normandie

Plan du site - Retourner en haut de la page - Contact